Archives de catégorie : Objet

Concerne l’étude d’un objet seul, par contraste avec la nature morte, qui implique divers objets… Cela peut aussi être l’étude d’un objet, seul, sous divers angles…

Antoine, 14 ans en 1986 : mon premier stagiaire !

Antoine a été, il y a plus de 30 ans, en 1986, mon premier « stagiaire ». Il avait 14 ans, et souhaitait vivement « savoir dessiner » de façon réaliste…

Ayant « découvert » le livre de Mme Betty Edwards en anglais dans les années 75, et l’ayant, plus tard, lu en français, j’ai proposé à Antoine de me servir de « cobaye ». Un peu comme de « jouer aux cobayes & aux indiens » (;-{p}

Antoine a accepté ! De ce fait, cela m’a permis de « vérifier » le bien-fondé de la méthode de Betty Edwards. En cet été 1986, nous avons passé deux semaines à oeuvrer ensemble, à raison de trois heures par jours, cinq jours par semaine. C’était, pour moi, l’occasion de prendre un café avec son beau-père, écrivain & parfois « nègre » en littérature, avant de commencer le cours, pendant que son beau-père tapait allégrement sur sa machine à écrire.

Grâce à cette méthode originale de dessin, les résultats d’Antoine m’ont étonnés et emballés ! Encore merci Antoine… et bravo ! Je partage avec vous quelques rares reproductions de sa production !

 

Une information, pour mémoire

Souvent pour ce type de réalisations, j’écris :

  • AVANT, pour signifier que le dessin a été produit avant l’application de la méthode de « dessin en cerveau droit ».
  • APRÈS, pour signifier que le dessin est le résultat du commencement d’application de la méthode en question…

 

 

Avant : le dessin d’une main

Dessin de sa main par Antoine, au début du stage, avant de commencer d'appliquer la méthode… Une sorte de "photo de départ.
Dessin de sa main par Antoine, au début du stage, avant de commencer d’appliquer la méthode… Une sorte de « photo de départ.

L’un des premiers dessins d’Antoine fut celui de sa main. Reproduction qu’on peut voir ci-dessus, donc au tout début des 30 heures de cours, ce 16 juillet. Ceci AVANT d’appliquer la méthode de dessin réaliste en cerveau droit…

Le dessin semble relativement réaliste. Bien qu’un peu gauche (pour une main droite !), avec un trait hésitant, observable dans la variation de la pression du trait. Et dans le fait de repasser plusieurs fois au même endroit – typique des hésitations des débutants…

 

Après : un premier dessin de sa main

Un dessin de sa main, par Antoine, après avoir appliqué la méthode de dessin réaliste en cerveau droit !
Un dessin de sa main, par Antoine, après avoir appliqué la méthode de dessin réaliste en cerveau droit !

APRÈS, sur ce dessin et le suivant, le réalisme est très remarquable.

Et le tracé est plus ferme, souple, délié. Sans hésitation !

Ce qui n’empêche pas les  repentirs1… Que les plus grands peintres ont « commis ».

Les dessins sont réalistes et sont obtenu de façon simple et efficace, malgré la complexité du sujet. D’autant que la main tient une paire de ciseaux…

 

Après : un autre dessin réaliste d’une main

Un autre dessin de sa main, par Antoine, toujours après avoir appliqué la méthode de dessin réaliste en cerveau droit !
Un autre dessin de sa main, par Antoine, toujours après avoir appliqué la méthode de dessin réaliste en cerveau droit !

Ici encore, APRÈS, Antoine dessine avec une grande simplicité et une belle économie de moyens sa main, simplement posée sur la table. Avec, là